Qui sommes-nous ?

L’idée de PADEM BIPOL est née en 2010, quand deux administrateurs de PADEM, très actifs au niveau des projets internationaux de l’association, se sont trouvés confrontés de plein fouet à la maladie d’un de leur proche diagnostiqué bipolaire.

Ils se sont mis à la recherche d’aide pour faire face à l’angoissante incertitude provoquée par les comportements extrêmes de leur parent, sans pour autant trouver d’aide ni du côté médical (pour des raisons de secret professionnel), ni du côté social (les procédures pour protéger d’elle-même une personne majeure sont lourdes et compliquées), ni du côté humain (les groupes de parole les plus proches existants dans la région se trouvaient près de Mulhouse, et il y a dix ans, aucune conférence n’était organisée sur ce thème).

Ils sont passés par les très nombreuses phases accompagnant un diagnostic de « bipolaire » : prévenir avec leurs faibles moyens le risque de suicide, protéger leur proche contre la faillite personnelle, tenter de le raisonner lors de prises de risques inconsidérés suite à la prise d’alcool, tenter d’éviter en vain son licenciement, sa rupture de couple, surveiller ses sautes d’humeur et tenter d’anticiper ses pics maniaques, expliquer la situation aux proches, aux voisins, etc..

Et puis finalement, avoir dû se résoudre à une hospitalisation à la demande d’un tiers musclée, avec intervention des pompiers, de la police et du SAMU car ni le médecin de famille, ni le maire n’ont voulu s’impliquer. Et après s’être entendu déclarer par l’hôpital psychiatrique qu’il fallait amener leur proche aux urgences alors qu’il était en plein pic maniaque avec risque pour sa vie (les personnes concernées comprennent bien sûr que ce n’est pas possible).

Face à toutes ces difficultés, les deux administrateurs de PADEM se sont dits, une fois leur proche stabilisé et suivi médicalement et psychologiquement, que d’autres personnes étaient sans doute confrontées, en Moselle et au Luxembourg, aux mêmes difficultés. C’est de cette idée qu’est né PADEM BIPOL.

L’association qui compte trois bénévoles et une salariée sur le projet BIPOL, permet d’écouter et d’aider au niveau local des personnes en situation difficile, qu’il s’agisse des malades ou de leur entourage. PADEM BIPOL s’attache également à mettre en avant les différentes associations régionales existantes afin de mettre en lumière le travail qu’elles réalisent en faveur de la lutte contre l’isolement des personnes bipolaires et de leurs proches.