Avril 2023

Le 30 Mars dernier s’est tenue la journée mondiale sur les troubles bipolaires.

Cette année , le thème en était la famille… journée consacrée à la connaissance de ce trouble, aux témoignages de patients et proches ainsi qu’aux dernières avancées de la recherche.

 
Moi qui vis avec un trouble bipolaire depuis des années, il m’a semblé comme une évidence pour me stabiliser de chercher à apprendre, comprendre, anticiper.
 
Pour cela nous sommes aidés non seulement par le corps médical mais aussi les associations qui permettent d’échanger nos expériences qu’elles soient défaites ou victoires … ainsi que tous les outils à notre disposition, livres, internet, documentaires etc..
 
Sans oublier que l’avenir est ouvert d’ors et déjà sur des avancées primordiales en sciences
Puisque ce mois d’Avril voit revenir les cigognes, déposant des bébés dans des choux ou des roses,
je pense à ces enfants dont certains connaîtront ce trouble.
Pas tous, bien sûr….
 
Et si nous mettions un point d’orgue à rendre la bipolarité moins effrayante par notre connaissance…
Et si nous transmettions par notre apprentissage une vision beaucoup plus -ouverte…
Et si le trouble bipolaire cessait d’être stigmatisant, vécu comme une différence revendiquée que l’on ne cache plus à son entourage…
 
Grâce à nos témoignages sincères et courageux,une science qui ne cesse d’apporter de nouveaux éléments de traitements et de détections précoces, nos enfants et petits enfants n’auraient pas à être effrayés d’une différence potentiellement positive.

Laisser un commentaire